Un jardin partagé ne se décrète pas, il prend tout son sens parce qu’il répond aux attentes et aux besoins des habitants d’un lieu. Réunis en association les habitants gèrent le jardin au quotidien et prennent les décisions importantes collectivement. En ce sens chaque projet est unique par son aménagement et son fonctionnement.

Ces jardins se fondent sur des valeurs de solidarité, de convivialité, de lien et de partage entre les générations et les cultures. Produire ensemble légumes, fleurs, fruits, aromatiques, médicinales..., leur donne une saveur particulière et c’est une ressource bien utile en ces temps de crise.


Un jardin pour qui ?

Un jardin partagé est fait pour tous, pas besoin de savoir jardiner pour en faire partie, le jardinage s’apprend par l’échange avec des jardiniers plus expérimentés, cela permet de tisser des liens. Les associations y cultivent le respect du vivant en prohibant l’usage des pesticides et en encourageant les jardiniers à expérimenter des techniques de paillage, de compost, des plantations d’engrais verts…

Les jardins partagés sont de petites oasis de verdure situées généralement au plus près de l’habitat où l’on peut se rendre à pied depuis son domicile. Ils constituent des équipements de quartier qui profitent au plus grand nombre et pas seulement à ceux qui y jardinent.

Ainsi chacun peut devenir membre d’un jardin partagé simplement pour le plaisir de s’y promener et d’y flâner à loisir ou pour participer à un projet de quartier…


Jardin partagé

Si vous est interessé par ce projet comme participant venez nous rencontrer le 24 septembre à la Fête de la Fraternité à Saint Sauveur de Montagut ou contacter le proposant.


Proposant

Yves Valette

06 75 78 60 46 yvesvalette@yahoo.fr

Un projet 'Jardin Partagé' aux Ollières sur Eyrieux

Au bout du chemin : le "Jardin du Clos"


Tout est parti de réflexions de spectateurs du film "Demain" projeté par l’Image buissonnière à la salle de cinéma des Ollières.

Un groupe s’était réuni à la suite du visionnage de ce film français qui invite à se poser des questions sur l’avenir et invitait les spectateurs à trouver des solutions écologiques pour le préserver. Alors, dans la salle, on a parlé culture agricole, à petite échelle et des grands savoirs traditionnels. Chacun fut emballé à l’idée de créer aux Ollières un jardin partagé.

Depuis, Yves et Gérôme prêtent leur terrain avec une grande serre et leur matériel (pompe pour l’eau et autres outils agricoles), d’autres comme Jean-Louis apportent des plants et des graines. Enfin, des jardiniers partagent leurs compétences et les personnes accueillies donnent de leur temps pour travailler cette terre.

Un jardin collectif et éducatif

Ils auront en charge quelques mètres carrés individuels et au cœur de la serre, un carré collectif et éducatif. C’est ainsi qu’est né le jardin généreux au bout du chemin : le Jardin du Clos avec l’ambition d’une belle récolte "bio" et un projet associatif à plus grande échelle.